L'urgence: une personne sur 10 souffre de la faim

En 2015, lorsque les Nations Unies ont adopté l’Agenda 2030 pour le développement durable, engageant 193 États membres à éradiquer la pauvreté et la faim d’ici 2030, l’optimisme régnait. Le nombre de personnes souffrant de la faim ne cessait de diminuer au fil des décennies.

En 2022, à mi-chemin, les prévisions brossent malheureusement un sombre tableau.

L’indice de la faim dans le monde (GHI) 2021 présente une situation inquiétante. Crise climatique, pandémie et conflits de plus en plus graves et de plus en plus longs: à l’heure actuelle, près d’une personne sur dix souffre de la faim. Si la tendance se poursuit, d’ici 2030, 840 millions d’enfants, de femmes et d’hommes pourraient être sous-alimentés.

Regard sur le Tchad : Marceline Guemngaye, paysanne

«On n’est jamais sûr d’avoir suffisamment de nourriture pour tout le monde le matin. Parfois, le petit-déjeuner est le seul repas de la journée».

Lisez l’histoire de Marceline.

Pourquoi nous renforçons les femmes

L’histoire de Marceline illustre l’importance des femmes dans la lutte contre la faim. 70% de l’alimentation mondiale est produite par des femmes. En les renforçant, nous faisons donc un grand pas en avant dans la lutte contre la faim. Grâce à votre soutien régulier, nous promouvons les droits des femmes et renforçons leur position, notamment en tant que productrices de denrées alimentaires. Toute la région profite de ces améliorations durables.

En savoir plus sur l'égalité entre hommes et femmes

Comment faire face au changement climatique

De nombreuses personnes dans le monde subissent déjà les conséquences du changement climatique. Dans le Sud en particulier, les sécheresses et les inondations détruisent de plus en plus souvent les récoltes. Grâce à votre aide régulière, nous pouvons aider les gens à faire face à ces conditions changeantes et à produire eux-mêmes de manière plus durable et respectueuse du climat.

Bäuerin

Regard sur le Niger: Zalika Tahirou, paysanne

«Avant, la récolte suffisait pour dix à onze mois. Aujourd’hui, elle ne nous permet de nous nourrir que pendant trois mois»

En savoir plus sur le projet d’aide d’urgence au Niger.

En savoir plus sur l'agroécologie

Un monde sans faim est possible - grâce à vous!

Malgré les difficultés, nous sommes persuadés qu’un monde sans faim est possible. Les habitants du Sud ont le droit à une vie saine, digne et autonome.

Des femmes renforcées et des moyens efficaces pour s’adapter à la crise climatique: telle est la formule de notre succès dans la lutte contre la faim. Mais ce n’est qu’avec votre aide que nous y parviendrons! Votre soutien régulier nous apporte de la stabilité et garantit le succès à long terme de notre travail!

Ensemble, nous voulons accompagner cette année 10’000 personnes supplémentaires à atteindre la sécurité alimentaire. Nous vous donnerons des nouvelles.

Et nous vous remercions infiniment!