Mardi soir à 22 heures, heure locale, l’ouragan de catégorie 5 Iota a frappé le Nicaragua. Deux semaines seulement après le passage de l’ouragan Eta, cette nouvelle catastrophe a engendré d’immenses dégâts sur les infrastructures. Des milliers de personnes se retrouvent sans abri, les rivières ont débordé dans tout le pays et les cultures vivrières ont été détruites.   

Aidez-nous à apporter une aide directe sur place!

«Les rivières ont débordé dans tout le pays, les récoltes de nourriture ont été détruites», rapporte Lucia Aguirre, responsable du bureau de coordination SWISSAID au Nicaragua. La dernière tempête de cette ampleur dont elle se souvienne remonte à 1998, avec Mitch. Iota a détruit des ponts, coupé la communication dans les communautés, causé des glissements de terrain et fait des victimes. Dans le département de Matagalpa, là où sont menés la plupart de nos projets, de nombreuses personnes sont gravement touchées par les conséquences déjà visibles de la catastrophe. Déjà confrontés à la pauvreté, les habitants doivent maintenant faire face à deux autres fléaux: la faim et les maladies.

Bildnachweis: Oswaldo Rivas/REUTERS

Aide d'urgence au Nicaragua

L'ouragan Iota s’est abattu sur le Nicaragua causant des dégâts immenses. Joignez-vous à nous pour soutenir les populations dévastées.