Guinée-Bissau: Aperçu du programme et des projets


  • Violence envers les femmes: se marier ou souffrir

    Violence envers les femmes: se marier ou souffrir

    Une étude met en lumière les violentes pratiques dont sont victimes les femmes en Guinée-Bissau. Le mariage forcé n'est qu'un exemple parmi tant d’autres du poids des traditions dans certaines cultures. Pourtant, les lois nationales et les déclarations conjointes des chefs religieux et traditionnels donnent l'espoir d'une amélioration.
  • De petits moyens pour de grands effets

    De petits moyens pour de grands effets

    Fernando Lobo, membre de l’association SWISSAID Genève, témoigne de sa mission de novembre 2015 en Guinée-Bissau où il a visité un projet soutenu par la Fédération genevoise de coopération.
  • Mobilisation paysanne contre la destruction des forêts

    Mobilisation paysanne contre la destruction des forêts

    En Guinée-Bissau, une partie importante de la population a besoin de la forêt pour vivre, et atténuer les effets du changement climatique. Or, les bois précieux font l’objet de nombreuses convoitises. Les villageois, avec l’aide de SWISSAID, luttent pour acquérir les droits de propriété sur leurs forêts communautaires et les sauver de la prédation des compagnies forestières internationales.
  • Savoir lire et écrire change l’avenir

    Savoir lire et écrire change l’avenir

    Certaines femmes endossent tous les rôles : elles s’occupent des enfants et du foyer, cultivent les terres et gagnent l’unique revenu familial. Il est donc particulièrement important de les aider à accroître leur salaire et leur confiance en elles, en leur donnant accès à l’éducation.
  • Culture de riz et d’oignons font bon ménage

    Culture de riz et d’oignons font bon ménage

    Dans la région de Bafatá, l’autosuffisance en riz permet aux populations de mieux tirer profit des revenus générés par les oignons.
  • Des femmes courageuses se forgent un nouveau destin

    Des femmes courageuses se forgent un nouveau destin

    Apprendre à lire et à écrire et acquérir ainsi un nouveau statut, accéder à des microcrédits, se regrouper en associations pour avoir plus de poids : autant de victoires pour des centaines de femmes en Guinée-Bissau, qui ont ainsi changé leur avenir en 2015.