Guinée-Bissau


  • La Guinée-Bissau dit non à l’excision!

    La Guinée-Bissau dit non à l’excision!

    En juin 2011, une majorité écrasante du parlement bissau-guinéen approuvait une loi punissant la pratique de l’excision. Gage de son succès, la loi est soutenue par une majorité des imams du pays. Mais entre la promulgation d’une loi et sa mise en œuvre par les communautés villageoises, il y a encore un pas de géant à faire.
  • Culture de riz et d’oignons font bon ménage

    Culture de riz et d’oignons font bon ménage

    Dans la région de Bafatá, l’autosuffisance en riz permet aux populations de mieux tirer profit des revenus générés par les oignons.
  • De petits moyens pour de grands effets

    De petits moyens pour de grands effets

    Fernando Lobo, membre de l’association SWISSAID Genève, témoigne de sa mission de novembre 2015 en Guinée-Bissau où il a visité un projet soutenu par la Fédération genevoise de coopération.
  • La forêt, symbole de vie

    La forêt, symbole de vie

    Fruits des bois, plantes médicinales, miel : en Guinée-Bissau, les richesses naturelles de la forêt couvrent une grande partie des besoins quotidiens. Des partenaires de SWISSAID s’engagent pour la protection durable des forêts.
  • L'oignon bio, une excellente recette pour vaincre la faim

    L'oignon bio, une excellente recette pour vaincre la faim

    La situation est paradoxale: les oignons poussent facilement en Guinée-Bissau. Mais sur les marchés, on trouve avant tout des oignons importés du Sénégal ou des Pays-Bas. Les cultiver sur place permet pourtant de créer des emplois, de générer des revenus et de lutter efficacement contre la faim.
  • Guinée-Bissau: des puits et des latrines pour une vie meilleure

    Guinée-Bissau: des puits et des latrines pour une vie meilleure

    Eau potable propre et assainissement sont indissociables. C’est pourquoi SWISSAID soutient la construction de latrines, un tabou dans certaines communautés de Guinée-Bissau.
  • Le retour à la démocratie stoppe la déforestation

    Le retour à la démocratie stoppe la déforestation

    Les partenaires de SWISSAID en Guinée-Bissau organisent une formidable campagne de sensibilisation pour lutter contre une déforestation massive.
  • Le miel est à la mode en Guinée-Bissau

    Le miel est à la mode en Guinée-Bissau

    Le développement de l’apiculture en Guinée-Bissau, en Afrique de l’Ouest, procure des revenus complémentaires bienvenus. SWISSAID soutient des cours d’apiculture, suivis aussi bien par des femmes que par des hommes.
  • Comment triompher de la faim et «vivre un peu comme les Blancs»

    Comment triompher de la faim et «vivre un peu comme les Blancs»

    En Guinée-Bissau, la majorité de la population travaille dans l’agriculture. Mais ce secteur économique est loin de remplir les estomacs. Depuis 1980, SWISSAID aide les petits paysans de cet Etat d’Afrique de l’Ouest à mieux exploiter le potentiel de leurs sols. A Bachil par exemple, la faim ne devrait être bientôt plus qu’un mauvais souvenir.
  • Les maraîchères de Bissau

    Les maraîchères de Bissau

    Dans les faubourgs de Bissau, capitale de la Guinée-Bissau en Afrique de l’Ouest, 300 femmes appuyées par SWISSAID cultivent des légumes pour gagner leur vie. Si l’agriculture écologique améliore leurs récoltes, les cours d’alphabétisation leur permettent de mieux s’intégrer au sein de la société.
  • Des femmes courageuses se forgent un nouveau destin

    Des femmes courageuses se forgent un nouveau destin

    Apprendre à lire et à écrire et acquérir ainsi un nouveau statut, accéder à des microcrédits, se regrouper en associations pour avoir plus de poids : autant de victoires pour des centaines de femmes en Guinée-Bissau, qui ont ainsi changé leur avenir en 2015.