Des enfants au fond des mines, des familles malades à cause de la pollution des rivières, des populations expulsées de leurs terres; ce sont là quelques exemples des pratiques peu scrupuleuses de certaines multinationales ayant leur siège en Suisse. Avec toujours ce même sentiment: le respect des droits humains et de l’environnement vaut moins que leurs profits. Nous pouvons agir contre ces pratiques inacceptables et forcer les multinationales à adopter des pratiques responsables. La protection des droits humains et de l’environnement ne peut plus seulement dépendre du bon vouloir des dirigeant-e-s d’entreprises. De nombreux pays ont déjà adopté des lois contraignantes. Ainsi, en France, au Canada ou en Grande-Bretagne, des procès sont en cours contre des multinationales pour de graves violations des droits humains commises par leurs filiales à l’étranger.

Les mesures volontaires ne suffisent plus

Un mécanisme de responsabilité civile doit être mis en place. L’initiative pour des multinationales responsables demande que lorsqu’une multinationale domiciliée en Suisse viole les droits humains ou dégrade l’environnement, elle doive rendre des comptes – à moins qu’elle puisse prouver avoir accompli son devoir de diligence raisonnable, c’est-à-dire avoir mis en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour prévenir ce dommage. Les personnes lésées à l’étranger par ces multinationales pourront demander réparation en Suisse. Les multinationales assumeront alors la responsabilité des infractions de leurs filiales. SWISSAID entend promouvoir une Suisse ouverte et solidaire. Comptant parmi les pays les plus riches de la planète, il est grand temps que la Suisse prenne ses responsabilités vis-à-vis du reste du monde.

Des effets dévastateurs

SWISSAID et ses partenaires locaux sont quotidiennement témoins des effets dévastateurs de certaines entreprises irresponsables dans les pays concernés par nos projets. C’est pourquoi nous soutenons avec 120 organisations de la société civile l’initiative pour des multinationales responsables.