Tina Goethe présidente ad intérim de la SAG

Tina Goethe présidente ad intérim de la SAG

En 2013, Tina Goethe, responsable chez SWISSAID du dossier souveraineté alimentaire, prend la présidence ad intérim de la SAG (Schweizerischen Arbeitsgruppe Gentechnologie), le pendant alémanique de StopOGM. Elle remplace ainsi Maya Graf, qui a été élue présidente du Conseil national à la fin novembre 2012. Le temps de cette présidence au Parlement, Maya Graf a mis de côté ses autres mandats.

La SAG, tout comme StopOGM, se positionne de façon critique sur la question du génie génétique. En tant qu’association faîtière de plus de 26 organisations suisses actives dans la protection de l’environnement, la médecine, l’agriculture biologique, la coopération au développement ou encore la protection des consommateurs, la SAG se bat depuis plus de 20 ans pour une agriculture et un environnement exempts d’OGM en Suisse.

Tina Goethe se réjouit de relever les défis d’un tel poste pendant une année. Cette année commence par ailleurs sous les meilleures auspices pour les défenseurs d’une Suisse sans OGM: à la fin 2012, le Conseil des Etats a voté une prolongation du moratoire sur les OGM jusqu’en 2017. Un signal important pour les populations des pays du Sud qui s’opposent, avec le soutien de SWISSAID, à la dissémination de plantes génétiquement modifiées dans leurs campagnes.