Pleins feux sur l'agriculture familiale

Pleins feux sur l'agriculture familiale

De nouveaux objectifs du Millénaire pour l’ONU, plus de 30 000 «J’aime» sur Facebook, une conférence nationale avec une déclaration commune, un rendez-vous avec le Conseil fédéral, un dialogue entre paysannes de différents continents: voilà en quelques mots le bilan de l’Année internationale de l’agriculture familiale en Suisse. 

Plus de 500 millions d'exploitations agricoles familiales produisent 80% des denrées alimentaires pour la population mondiale et fournissent la majorité des emplois au niveau mondial. Elles constituent ainsi la base de la sécurité alimentaire et une branche essentielle de l’économie de l’espace rural, qui est plus faible. Pour renforcer leur position, l’ONU a proclamé 2014 Année internationale de l’agriculture familiale (AIAF). De nombreux évènements et activités ont été organisés à cette occasion, principalement sous l’égide de la FAO. Lors de sa réunion finale aux Philippines en novembre, la FAO a ainsi adopté un rapport sur l’AIAF. Il vient encore souligner le rôle capital des exploitations agricoles familiales et demande aux Nations Unies et à tous les Etats de leur accorder un statut prioritaire. L’objectif doit être d’améliorer les conditions cadres pour les familles paysannes afin qu’elles puissent obtenir un revenu adéquat. A l'heure actuelle, il semble que cette demande devrait être intégrée aux objectifs du Millénaire de l’ONU. 

La Suisse avait également constitué un comité national (voir en-bas). Les activités ont commencé en début d’année avec le rapport de situation consacré aux exploitations agricoles familiales et le projet Facebook «Mon paysan. Ma paysanne», pour lequel 27 familles paysannes représentant tous les cantons et 6 familles de l’étranger ont raconté leur vie et leur travail quotidiens. Le projet Facebook a rencontré un grand succès: les familles ont récolté plus de 30 000 «J’aime» et ont été suivies par un large public. Chaque semaine, environ 150 000 personnes ont ainsi pu être atteintes, et la newsletter comptait presque 10 000 abonnés. 

En juin, une conférence nationale a eu lieu à Grangeneuve. Elle a réuni des participants de nombreux pays, qui ont élaboré une déclaration commune (voir infobox). Les agricultrices et agriculteurs l’ont ensuite remise, début septembre, au Conseil-ler Johann Schneider-Ammann. Les organisations participantes demandent ainsi que la Suisse s’engage, elle aussi, à soutenir les exploitations agricoles familiales, au niveau national et international, et qu’elle améliore les conditions cadres permettant d’obtenir un revenu adéquat. En octobre, des paysannes venues de l’étranger ont fait un tour de Suisse pour encourager le dialogue entre les pays et approfondir des thèmes communs. L’AIAF a aussi encouragé l’organisation d’un grand nombre de manifestations régionales. 

L’engagement pour les exploitations agricoles familiales se poursuit. Durant la session d’automne, la conseillère nationale Christine Bulliard-Marbach a transmis un postulat qui demande au Conseil fédéral d’indiquer comment il compte, à l’avenir, soutenir les exploitations agricoles familiales et renforcer les droits des femmes dans la coopération au développement. A l’automne prochain, les organisations participantes analyseront les mesures prises au niveau politique et administratif en faveur des exploitations agricoles familiales et formuleront des demandes en conséquence. Le comité suisse espère que l’élan donné par l’ONU suffira à ce que les efforts faits pour les exploitations agricoles familiales se poursuivent au niveau national et international et conduisent à des améliorations.

Renseignements :

  • Francis Egger, président du comité national et membre de la direction de l’Union suisse des paysans, tél. 079 280 69 66
  • Sandra Helfenstein, responsable du projet Facebook et de la communication de l’Union suisse des paysans, mobile 079 826 89 75
  • Jörg Beck, responsable du projet de conférence & responsable de l’agriculture SAB, tél. 076 549 69 46
  • Fabio Leippert, responsable du projet de dialogue entre paysannes,  SWISSAID, tél. 078 621 76 74
  • Peter Schmidt, agronome et chef de département chez HELVETAS Swiss Intercooperation, tél. 079 748 40 84
     

Comité national 

Les organisations suivantes s’engagent au comité national de l’AIAF: l’Union Suisse des Paysans (USP), le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF), Helvetas et SWISSAID. L’Office fédéral de l’agriculture et de la Direction du développement et de la coopération soutiennent les activités ; Raiffeisen et Coop ont accepté d’être les sponsors principaux. Toutes les activités à l’occasion de l’AIAF se trouvent sur le site www.familyfarming.ch.