Des parlementaires suisses au Nicaragua avec SWISSAID

Du 1er au 8 octobre 2016, un groupe de parlementaires suisses visite les projets de SWISSAID au Nicaragua. Ils y découvriront comment fonctionne concrètement la coopératon au développement dans le 2e plus pauvre pays d'Amérique latine, où 30% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Comment fonctionne concrètement l’aide au développement? Comment procéder pour aider des hommes et des femmes dans les pays du Sud à relever le défi du changement climatique, obtenir de meilleurs rendements pour leurs récoltes, ou démarrer un petit commerce? En bref: pour donner un coup de pouce ponctuel qui permette d’améliore leurs conditions de vie?

Pour répondre à ces questions complexes, les conseillères nationales Claudia Friedl (PS/SG) et Martina Munz (PS/SH) se sont rendues au Nicaragua avec SWISSAID. Tous les quatre ans, le Parlement débat du crédit-cadre que la Suisse met à disposition pour aider les pays les plus pauvres de la planète. Il vaut donc la peine de se rendre sur le terrain pour recueillir directement des informations sur la manière dont ces montants sont utilisés.

Les deux conseillères nationales sont du 1er au 8 octobre 2016 dans la région de Matagalpa au Nicaragua, accompagnées par Caroline Morel et Rudolf Rechsteiner, respectivement directrice et président de SWISSAID, pour visiter des projets de SWISSAID et de la DDC (Direction du développement et de la coopération). Elles auront également l’occasion de rencontrer des parlementaires, des universitaires, des représentants des autorités et de la société civile, pour échanger sur des questions de développement.