De magasinière à enseignante

Comme Ana Jancy Salmeron Rodriguez, beaucoup de jeunes au Nicaragua ont trouvé un futur rempli d'espoir. Grâce aux organisations de jeunes, de nombreux Nicaraguayens soutiennent leur famille et la société - et s'approchent de leurs propres objectifs de vie.

SWISSAID a de bonnes raisons de soutenir des jeunes au Nicaragua: 30% de la population est en effet âgée de 15 à 29 ans et vit dans la pauvreté. Les jeunes ont pourtant un rôle déterminant à jouer dans la société. Malheureusement, les jeunes femmes sont fréquemment perçues comme des membres de moindre importance au sein de la famille.

C’est le cas d’Ana Jancy Salmeron Rodriguez, âgée de 17 ans.  Elle était autrefois une fillette timide qui ne parlait pas avec les autres et ne riait jamais. Mais son travail de magasinière au sein de l’organisation de jeunes de la localité de Jucuapa, d’où elle est originaire, et le petit salaire d’environ 15 francs qu’elle reçoit tous les mois ont suffi pour changer la vie de la jeune femme. En 2015, elle se lance dans la culture de fruits de la passion, ce qui lui assure un revenu supplémentaire. Mais en 2016, la récolte est détruite par des parasites, ce qui la décide à investir ailleurs et à acheter trois porcelets : «Quand ils ont été adultes, j’en ai vendu un et j’ai gardé une truie et un verrat. La truie a mis bas 13 porcelets, ce qui m’a permis d’en vendre dix pour le prix de 30 francs», raconte Ana Jancy. Cet argent lui a permis de terminer sa scolarité, et même de payer ses frais d’inscription à l’université.

Plus sûre, plus motivée, plus épanouie

«Ma vie s’est améliorée», confie Ana Yancy. Mais ce n’est pas tout: elle est désormais un membre important au sein de sa famille. Elle aide sa mère à investir dans un petit magasin, laquelle n’a plus besoin de se rendre au Costa Rica pour travailler. Sa mère surveille les cochons lorsque sa fille travaille ou étudie. «Les perspectives sont bonnes pour que je puisse améliorer ma condition. Je me sens sereine et optimiste quant à mes chances de réaliser mes projets d’avenir», poursuit Ana Jancy. La fillette timide est devenue une jeune femme épanouie, bien décidée à réaliser le projet qui lui tient à cœur : devenir institutrice.

L’histoire d’Ana Jancy n’est qu’un des nombreux exemples de jeunes qui ont réussi en peu de temps à améliorer leur avenir. Dans le département de Matagalpa, plus de 4000 d’entre eux bénéficient de l’aide des cinq organisations de jeunes que soutient SWISSAID. Ces structures donnent aux jeunes la force et la confiance nécessaires pour concrétiser leurs rêves. Ils souscrivent courageusement des crédits, s’engagent au sein des communes et gagnent le respect des familles. Leurs initiatives s’avèrent payantes sans qu’ils perdent en route leur enthousiasme et leur dynamisme.

Votre aide concrète:

Avec 150 francs, vous permettez par exemple à une jeune Nicaraguayenne, qui n'a pas accès au crédit, d'investir dans l'élevage de petit bétail.

Code du projet: NC 2/16/13

Coûts du projet: 188‘138 CHF

Durée: 24 mois

Bénéficiaires : plus de 4000 jeunes et leurs familles