Une nouvelle co-présidence à la tête de SWISSAID

Une nouvelle co-présidence à la tête de SWISSAID

Berne/Lausanne, le 6 juin 2019. La direction du Conseil de fondation de SWISSAID sera dorénavant assurée par une co-présidence : Bastienne Joerchel (directrice du Centre social protestant Vaud) et Fabian Molina (conseiller national, canton de Zurich). Elu aujourd’hui lors de l’assemblée générale, le duo succède ainsi à Ruedi Rechsteiner, qui a été à la tête du Comité du Conseil de fondation et du Conseil de fondation de SWISSAID de 2008 à 2019.

Le tandem rassembleur que forment Bastienne Joerchel et Fabian Molina a convaincu les membres présent-e-s. Ils couvrent à eux deux des aptitudes cruciales pour aiguiller l’organisation, à savoir : l’expertise dans les projets de développement et les débats politiques, l’expérience managériale et le rayonnement médiatique, la couverture des deux régions linguistiques de la Suisse, et, bien évidemment, la parité.

Bastienne Joerchel possède une longue expérience dans la gestion d’ONG et occupe actuellement la direction du Centre social protestant Vaud. Son engagement repose sur ce constat : « Ce qui m’a particulièrement convaincue chez SWISSAID, ce sont ses deux axes d’intervention : d’une part, agir sur le terrain avec des projets concrets et utiles qui apportent un soutien durable aux familles paysannes et, d’autre part, agir ici pour influencer les décideurs. »

Quant à Fabian Molina, membre du Conseil national (canton de Zurich), il déclare : « Environ un tiers de la population mondiale travaille toujours dans le secteur de l’agriculture. SWISSAID œuvre depuis plusieurs dizaines d’années pour renforcer l’agroécologie et réduire ainsi durablement la faim et la pauvreté. Je souhaiterais augmenter davantage l’engagement de la Suisse. »

Le Conseil de fondation a remercié chaleureusement l’engagement de Ruedi Rechsteiner. Au cours de cette dernière décennie, M. Rechsteiner a soutenu d’importantes évolutions pour l’organisation, telles que la mise sur pied de nouvelles méthodes agroécologiques pour contribuer à la protection du climat, le renforcement des coopératives paysannes et la promotion des semences locales. « Je me réjouis au plus haut point que les populations pauvres s’intéressent aux méthodes agroécologiques prometteuses, sans pesticides coûteux, à base de semences locales », a déclaré le président sortant du Conseil de fondation.

Parmi les plus grandes victoires obtenues dans le domaine de la politique de développement en Suisse, Ruedi Rechsteiner cite l’opposition à l’importation d’agrocarburants : « Nous avons réussi à contrer une évolution indésirable. Les agrocarburants n’entrent aujourd’hui plus en concurrence avec les cultures alimentaires, notamment grâce à l'avancée des véhicules électriques. »

Complément d’information :

Céline Kohlprath, Responsable du département Politique de développement à SWISSAID, tél. 079 879 19 62, c.kohlprath@swissaid.ch.

 

Bastienne Joerchel

Bastienne Joerchel est membre du Conseil de fondation et du Comité du Conseil de fondation depuis 2012. Elle a accumulé une riche expérience dans la gestion d’ONG pendant 20 ans. En 2017, elle est devenue directrice du Centre social protestant Vaud (www.csp.ch/vaud), après avoir dirigé pendant sept ans l’«Association Lire et Écrire Lausanne et Région», qui lutte contre l’illettrisme. De 1999 à 2009, elle a été responsable de la Suisse romande auprès d’Alliance Sud, où elle occupait également la fonction de coordinatrice de la politique de développement. Auparavant, elle avait occupé des postes dirigeants pour Helvetas, Green Cross Suisse et le canton du Jura. Bastienne Joerchel est mariée, habite à Renens et a trois enfants.

Aller à l'interview

Fabian Molina

Fabian Molina connaît les rouages de notre Fondation de l’intérieur, puisqu’il a travaillé pour la politique de développement de SWISSAID en 2017 et 2018, jusqu’à son accession au siège de conseiller national. Au Parlement, il entretient de bonnes relations dans tous les partis politiques et fait partie de la Commission de politique extérieure (CPE). Par sa jeunesse, il peut également s’adresser à la nouvelle génération, un public que SWISSAID souhaiterait toucher davantage. En 2017, Fabian Molina a créé l’Association SWISSAID Zurich, dont il est toujours le président à ce jour. Fabian Molina est célibataire et habite à Zurich.

Aller à l'interview