Des élèves félicités au Palais fédéral par le président de la Confédération pour leur engagement solidaire

Des élèves félicités au Palais fédéral par le président de la Confédération pour leur engagement solidaire

Berne/Lausanne, le 6 novembre 2014. Quatre classes de toute la Suisse ont été reçues ce jeudi par Didier Burkhalter dans la salle du Conseil fédéral. Les raisons d’un tel privilège? Ces élèves figurent parmi les 20'000 écoliers de toute la Suisse qui vendent des insignes pour SWISSAID. Le président de la Confédération les a remerciés pour leur engagement en faveur de populations défavorisées dans les pays du Sud.

La salle qui abrite habituellement les délibérations du Conseil fédéral a résonné ce jeudi des exclamations joyeuses de quelque 120 élèves, venus de Dombresson (NE), Spiegel (BE), Engelburg (SG) et Altendorf (SZ), pour rencontrer Didier Burkhalter dans cette fameuse salle du Conseil fédéral. Le président de la Confédération s’est prêté avec plaisir au jeu des questions et réponses, et les a félicités pour leur engagement en faveur de populations parmi les plus déshéritées des pays du Sud. «Ce que vous avez fait est purement et simplement une très bonne chose», a-t-il déclaré.

Le président de la Confédération a visiblement apprécié la rencontre avec ces enfants de toute la Suisse, a volontiers donné des interviews, signé des autographes et s’est laissé prendre en photo sur les téléphones portables des élèves. Ces derniers ont trouvé cette rencontre avec le président «simplement trop cool», comme l’a résumé Margault Lopez Ramos de l’école primaire de Dombresson. Inna Dietler du village de Spiegel près de Berne a raconté avoir bien aimé vendre les insignes de SWISSAID: «J’ai pu ainsi aider des enfants très pauvres, qui n’ont pas la possibilité d’aller à l’école et n’ont pas suffisamment à manger», a-t-elle raconté.

Une vente d’insignes pour un million de francs

Chaque année, quelque 200'000 insignes sont fabriqués à la main, afin d’être vendus par quelque 20'000 élèves dans toute la Suisse, en faveur des projets de SWISSAID. Pour la prochaine vente qui aura lieu en février et mars 2015, des artisans indiens ont fabriqué de charmants taille-crayons en bois, en forme d’animaux, peints à la main. La fabrication de ces insignes permet à de nombreuses familles d’artisans de gagner un revenu correct. La vente des insignes fait partie de la campagne annuelle de SWISSAID, laquelle a mis l’accent en 2014 sur le rôle important joué par l’agriculture biologique dans la lutte contre la faim.

Depuis plus de 60 ans, la vente d’insignes de SWISSAID donne la possibilité aux écoliers suisses de s’engager activement en faveur de personnes parmi les plus défavorisées dans les pays du Sud, et d’en savoir plus sur leurs conditions de vie. C’est souvent pour eux la première fois qu’ils agissent concrètement en faveur de la coopération internationale. Cette année, grâce à la vente de petits animaux à la tête qui bouge, les élèves sont parvenus à récolter un montant de plus d’un million de francs. Le produit de cette vente représente environ 8% des dons annuels à SWISSAID. Et permet de soutenir de nombreux projets qui aident les gens à s’aider eux-mêmes dans neuf pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

Des photos de presse sont disponibles auprès de Keystone.

D’autres photos sont également disponibles gratuitement dans l'infobox ci-contre (Copyright: SWISSAID)

Pour de plus amples informations ou pour une interview, nous vous remercions de prendre contact avec:

  • Caroline Morel, directrice de SWISSAID, tél. 079 208 75 17
  • Catherine Morand, Antenne romande de SWISSAID, tél. 078 707 26 04