Guinée-Bissau : Le bon déroulement des élections redonne espoir à la population

Guinée-Bissau : Le bon déroulement des élections redonne espoir à la population
Berne / Lausanne, le 22 mai 2014. Le bon déroulement des élections en Guinée-Bissau  - qui se sont soldées par l’élection de José Mario Vaz à la présidence - permet à la population d’espérer en finir avec le chaos politique et économique dans lequel ce petit pays d’Afrique de l’Ouest a été plongé durant deux ans, après un coup d’Etat. SWISSAID, l’une des rares ONG internationales à y être active et à appuyer le processus démocratique, se réjouit de ce retour à la démocratie. 
 
Des milliers de personnes ont laissé éclater leur joie mercredi soir dans les rues de Bissau pour fêter l’élection à la présidence de José Mario Vaz, qui fut le ministre des finances du gouvernement avant le dernier coup d’Etat. Il a été élu avec 62% des voix et un taux de participation de 78,1%. Il a ainsi largement battu son adversaire Nuno Nabiam, soutenu par l’armée, à l’origine du coup d’Etat d’il y a deux ans, qui avait plongé le pays dans le chaos. Le candidat perdant n’a toutefois pas encore reconnu sa défaite.   
 
« La population est soulagée, constate Alfredo Handem, le responsable du bureau de SWISSAID à Bissau. Elle considère qu’une nouvelle opportunité s’ouvre pour la Guinée-Bissau d’échapper à l’emprise des narcotraficants et des réseaux criminels». Au cours de ces deux dernières années, ces réseaux ont en effet pillé sans vergogne les forêts et les richesses du sous-sol de la Guinée-Bissau ; ce qui a contribué à aggraver la situation économique du pays. Les pressions internationales ont finalement contraint la junte militaire au pouvoir à organiser des élections. 
 
SWISSAID est l’une des rares organisations de coopération au développement à appuyer ce pays dans ses efforts de développement. Ses projets visent à promouvoir l’agriculture biologique, ainsi qu’à appuyer des organisations de la société civile actives engagées en faveur d’un processus de démocratisation et d’une plus grande transparence dans le secteur des matières premières. En février 2014, quatre parlementaires suisses ont visité, à leurs frais, des projets de SWISSAID dans ce pays. 
 
Ces élections démocratiques vont permettre à la Guinée-Bissau de sortir de son isolement et de renouer avec les bailleurs de fonds internationaux. Les organisations partenaires de SWISSAID vont continuer à s’engager dans ce pays pour faire valoir les intérêts des populations les plus marginalisées, qui se sont encore beaucoup appauvries au cours de ces dernières années. 
 
Pour de plus amples informations ou pour entrer en contact avec les parlementaires qui s’étaient rendu en Guinée-Bissau avec SWISSAID (notamment Carlo Sommaruga et Martin Naef), merci de prendre contact avec : 
Catherine Morand, SWISSAID: 078 707 26 04 ; c.morand[at]swissaid.ch 
 

Photo: Instagram.com/anafilipa2011