Projections spéciales du film "Trading Paradise" de Daniel Schweizer

L'association SWISSAID Genève accompagne la sortie du dernier film du réalisateur suisse Daniel Schweizer "Trading Paradise" en organisant une séance spéciale le 9 mars au Grand-Saconnex et en collaboration avec le Festival du Film Vert. Mais aussi le 16 mars au Cinéma Les Scala en collaboration avec le FIFDH et la Ville de Genève. Les deux projections ont lieu en présence du réalisateur.

Programme du 9 mars

  • 18h45 - accueil du public
    Laurent Jimaja, maire du Grand-Saconnex et président de SWISSAID Genève
    Béatrice Vaggi programmatrice du Festival du Film Vert
    Apéritif dînatoire offert
  • 19h15 – ouverture de la salle
    Courte introduction par le réalisateur Daniel Schweizer
  • 19h30 - projection du film "Trading Paradise"
  • 21h00 - débat avec le public
  • 21h30 - Verre de l'amitié et conclusion de Laurent Jimaja

Lieu

Programme du 16 mars

  • 20:00 - accueil
  • 20:15 - projection
  • 21:45 - débat public avec Daniel Schweizeir, Olivier Longchamp de Public Eye et Denis Ruysschaert de SWISSAID Genève

Lieu

  • Cinéma Les Scala. Entrée payante.
  • En partenariat avec le FIFDH et la Ville de Genève

De nombreuses autres projections spéciales ont lieu en Suisse romande du 19 au 26 mars. Voir la liste dans l'infobox.

Résumé du film

Le réalisateur Daniel Schweizer s’attaque à un dossier qui pourrait éclabousser la Suisse d’un nouveau scandale: les pratiques des négociants en matières premières. Une grande partie de ce commerce mondial est pilotée par des entreprises installées à Zoug ou Genève, 20 à 30% des matières premières échangées dans le monde le seraient par des sociétés suisses. Elles sont connues pour le peu d’impôts qu’elles y paient et pour leur mépris des politiques environnementales en vigueur dans les pays d’extraction.

Par une enquête de terrain menée aux quatre coins du monde, TRADING PARADISE révèle les dessous de ces activités, alerte le public et ouvre le débat nécessaire sur la responsabilité éthique de ces entreprises dans le contexte du néo-libéralisme globalisé.