De l’eau pour tous favorise la paix

En Colombie, la paix est tributaire d’une répartition plus équitable des terres et de l’eau. C’est pourquoi SWISSAID appuie des communautés qui font valoir leurs droits pour un accès garanti à l’eau.

Si tout se passe bien, la Colombie vivra bientôt un tournant marquant de son histoire: le gouvernement et la guérilla des FARC signeront un traité de paix. Après plus de 50 ans de guerre, cette perspective suscite de nombreux espoirs. Mais les défis sont considérables. Pour que la paix s’établisse, il est primordial que la population bénéficie d’un accès garanti et équitable à des ressources naturelles comme la terre et l’eau.

De l'eau pour tous

Sous l’appellation d’«utilisation communautaire de l’eau», SWISSAID aide par conséquent les habitants de 6 villages andins (municipios) du département d’Antioquia à faire valoir leurs droits sur l’eau et à protéger durablement les sources. Car la situation est critique. Les concessions d’eau sont attribuées en priorité aux exploitants de mines d’or, aux éleveurs de bétail et à l’industrie agroalimentaire. La population, en revanche, doit se satisfaire d’une quantité d’eau toujours plus faible et souvent insalubre.

Un lobbying efficace

SWISSAID a donc soutenu la création d’une fédération régionale qui compte quelque 4000 membres et regroupe les représentants de 12 organisations de base. Le projet est coordonné par l’organisation non gouvernementale colombienne Conciudadanía. L’année dernière, ses représentants se sont concentrés sur la collaboration avec les responsables politiques locaux, afin que l’accès à l’eau fasse partie des thèmes stratégiques des plans de développement des communes.

Le lobbying a de bonnes chances de porter ses fruits. Actuellement, les organisations de base défendent ensemble leurs droits sur l’eau auprès du bureau régional de l’environnement de Corantioquia. Elles luttent ainsi pour pouvoir exploiter les sources à l’avenir. Ces démarches ont déjà abouti pour 13 sources dont bénéficient 80 familles.

Cofinancement par une fondation colombienne

Des hommes et des femmes apprennent dans des cours à protéger les espaces autour des sources, à vérifier la qualité de l’eau et à entretenir le système d’alimentation. Récemment, une bonne nouvelle est arrivée: la fondation colombienne Aurelio Llano Posada, qui appuie déjà d’autres projets de SWISSAID dans ce pays, a décidé d’octroyer 30'000 francs pour la construction d’installations d’approvisionnement en eau.

Une bonne coordination qui associe une grande diversité d’acteurs, comme c’est le cas pour ce projet, est une garantie de réussite pour permettre aux communautés de faire valoir leurs droits. Et pouvoir ainsi continuer à vivre dans leur région d’origine.