L'initiative de trois jeunes filles en faveur d'un projet d'eau en Guinée-Bissau

Trois jeunes filles du Lycée Jean-Piaget à Neuchâtel contribuent à la construction d’un puits en Guinée-Bissau grâce à un projet de fin d’étude. Rencontre.

Sarah, Coralie et Joanna ont tout juste 20 ans mais savent y faire quand il s’agit de mener un projet à bien. Ce qui ne devait être qu’un exercice fictif de fin d’année s’est transformé en un projet très concret de sensibilisation de la population neuchâteloise aux problèmes d’eau en Afrique, et une source de financement pour un puits en Guinée-Bissau.

Un TIP au top!

Les trois jeunes filles suivent des études commerciales au Lycée Jean-Piaget, à Neuchâtel. Une filière gymnasiale professionnelle qui se termine par un «travail interdisciplinaire centré sur le projet» (TIP), selon la taxinomie en rigueur, comptant pour 1/8 de leur moyenne générale. Il s’agit donc de soigner la chose! Alors que le thème général du TIP, l’eau, est imposé par les professeurs, sa forme et ses spécificités restent libres. Nos trois lycéennes réfléchissent alors aux conséquences du manque d’eau sur la santé et l’alimentation des populations d’Afrique et imaginent un moyen pour financer un puits. L’idée du calendrier vendu à des particuliers, des administrations ou des entreprises s’impose d’elle-même.

De la théorie à la pratique

Une fois leur sujet de TIP accepté, Sarah, Coralie et Joanna développent leur projet théorique. Elles se rendent bien vite compte que celui-ci peut tout-à-fait se concrétiser. Elles décident courageusement de dépasser le cap de l’exercice, avec l’aval de leurs professeurs, et cherchent des partenaires pour mener à bien leur projet: photographes, graphistes, imprimeurs, sponsors, etc. Elles choisissent SWISSAID comme ONG partenaire pour la réalisation du puits, confiantes dans la qualité d’action de notre fondation.

Des citations au fil de l’eau

Le calendrier, elles l’ont voulu fonctionnel, car sa place est au bureau. Elles ont retenu 14 photos, dont elles ont négocié la gratuité des droits auprès de leurs auteurs, étudiants ou amateurs. Chaque photo et la citation qui l’accompagne associent la thématique de l’eau avec le mois en cours. Un court instant poétique au début de chaque mois…

Le succès au rendez-vous

Au printemps 2014 déjà, elles commencent à faire la promotion du calendrier et trouvent un sponsor qui avance les coûts de production. Fin août le calendrier est produit et prêt à la vente. Le succès est immédiat : de septembre à octobre, elles écoulent plus de 200 exemplaires sur les 300 nécessaires au financement du puits. Et sont convaincues d’atteindre leur but avant la fin de l’année! Voilà qui serait une récompense magnifique pour Sarah, Coralie et Joanna,  qui ont obtenu la meilleure note possible pour leur TIP : un 6 sur 6 bien mérité!