L’Office européen des brevets appuie la bio-piraterie pratiquée par Monsanto.

L’Office européen des brevets appuie la bio-piraterie pratiquée par Monsanto.

La coalition “pas de brevets sur les semences” - dont SWISSAID est membre - dénonce le brevet que l’Office européen des brevets (OEB) accorde ce 26 février 2014 à la firme Monsanto pour une variété de soja adaptée à certaines zones climatiques, issue d’une  selection conventionnelle. Aux yeux de Christoph Then, de la coalition “Pas de brevets sur les semences”, il s’agit là d’un cas avéré de bio-piraterie, avalisé par l’Office européen des brevets. Selon lui, “Monsanto est en train d’essayer de contrôler l’accès aux informations génétiques indispensables pour développer des germes de soja adaptés aux changements climatiques”. Il appelle les gouvernements européens à réagir immédiatement face à cette forfaiture, et à mettre immédiatement un terme à l’octroi de tels brevets, qui mettent à mal l’avenir de l’alimentation mondiale.

Le communiqué de presse complet (en anglais)