Meet the Staff: Astrid Alvarez

La responsable de programme colombienne Astrid Alvarez vit avec ses neveux dans la capitale Bogotá. Mais elle aime aussi la vie à la campagne – enfant déjà elle adorait passer des vacances dans la ferme de ses grands-parents.

Depuis combien de temps travailles-tu pour SWISSAID?

Depuis 20 ans.

En quoi consiste ta mission?

Je suis agronome. Chez SWISSAID, je soutiens les organisations indigènes, afro-colombiennes ou de petits paysans dans la planification et la mise en œuvre de projets.

Pourquoi travailles-tu pour SWISSAID?

Parce que son approche du développement me plaît, c’est-à-dire la collaboration avec les organisations de base et le renforcement des communautés locales. SWISSAID ne se contente pas d’imposer un projet aux gens. Ses programmes d’entraide sont effectués et conduits par les villageois eux-mêmes.

Qu’est-ce qui te plaît particulièrement dans ton travail?

J’aime le contact avec les gens et le travail sur le terrain. De plus, notre travail est nécessaire, car personne ne le fait à part nous. En Colombie, SWISSAID est présente dans des régions où les autres organisations ne mettraient jamais un pied.

Quels défis dois-tu relever?

Le travail auprès de SWISSAID est complexe. Une personne ne peut à elle seule couvrir tous les domaines. Nous nous occupons très souvent de nouvelles questions et sommes heureux lorsque, dans certains cas, nous pouvons avoir recours à des spécialistes externes.

Que fais-tu durant tes loisirs?

J’aime voyager et apprendre. Cela a été un grand choc pour moi lorsque, durant un voyage professionnel, j’ai eu un accident de bus et que je n’ai plus pu marcher pendant des mois. J’ai eu vraiment peur de ne plus pouvoir reprendre mon travail. Mais après plusieurs opérations, je suis à nouveau sur pied.

A quoi rêves-tu?

J’aimerais avoir un jour ma propre ferme, que je posséderais avec quelques amies et où je fabriquerais des huiles aromatiques. Mais pour cela, je dois soit acheter plus de terre, soit embarquer mes voisins et voisines dans ce projet afin qu’ils cultivent pour nous des roses odorantes et d’autres plantes aromatiques.

Un mot pour conclure?

Le travail de SWISSAID fait progresser la paix en Colombie. Par exemple, en créant sur le terrain pour les hommes, les femmes et les jeunes la possibilité de générer leur propre revenu. Cela améliore leur estime de soi et cela augmente l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous mettons les inégalités en lumière et nous leur montrons comment les combattre. Car la paix en Colombie n’est pas envisageable sans perspectives d’avenir et sans égalité.