Année internationale de l’agriculture familiale: remise d’une déclaration au Conseil fédéral

Année internationale de l’agriculture familiale: remise d’une déclaration au Conseil fédéral

Aujourd’hui, des paysans, ainsi que des représentants du Comité national dédié à l’Année internationale de l’agriculture familiale, ont remis au Conseiller fédéral Schneider-Amman une déclaration. Ce texte a été élaboré lors d’une journée d’étude en juin et demande d’améliorer les conditions cadres se rapportant aux exploitations familiales. Cette déclaration, signée par cinq organisations agricoles et de coopération au développement, est adressée aux décideurs politiques, économiques, ainsi qu’aux milieux de la recherche et de la vulgarisation agricole.

Les exploitations agricoles familiales contribuent à assurer l’approvisionnement en nourriture de la population. Afin de mieux les soutenir, il est nécessaire de reconnaître la notion de souveraineté alimentaire, de renforcer le commerce équitable, ainsi que les droits des femmes au niveau agricole. Dans le cadre de la coopération au développement, la formation et la recherche doivent davantage prendre en considération les besoins des exploitations agricoles familiales. Voilà en résumé les revendications formulées par Helvetas, le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), l’Union Suisse des Paysans, l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales, ainsi que par SWISSAID. Cette déclaration a été remise aujourd’hui au Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, Chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche. Elle a été établie dans le cadre d’une journée d’étude organisée à Grangeneuve, à l’occasion de l’année internationale des exploitations agricoles familiales. Le Conseiller fédéral Schneider-Ammann a remercié les participants et a déclaré qu’il tiendrait compte des demandes formulées dans la déclaration. Il a aussi indiqué qu’il était conscient du rôle joué par les exploitations agricoles familiales. Le comité national dédié à l’Année internationale de l’agriculture familiale espère que ces paroles se concrétiseront.

Déclaration

Les organisations signataires - l’Union Suisse des Paysans, le Groupement suisse pour les régions de montagne, l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales, SWISSAID et Helvetas – reconnaissent les importantes prestations fournies par les exploitations agricoles familiales sous l’angle d’un développement rural et d’une utilisation des ressources durables. Afin de renforcer les exploitations agricoles familiales, elles demandent de:

  • respecter le principe de la souveraineté alimentaire
  • permettre aux agriculteurs et aux employés de gagner un revenu décent dans l’agriculture
  • promouvoir la multifonctionnalité de l’agriculture
  • reconnaître et d'affirmer le rôle de la femme et de ses droits dans l’agriculture
  • développer la formation et la vulgarisation

La déclaration s’adresse aux responsables du monde politique, de l'économie, de l’agriculture et d’autres domaines dont l’influence pèse sur l’élaboration des conditions cadres. La déclaration doit servir de fil conducteur pour la prise de futures décisions.

L’année internationale en Suisse

La conférence organisée à l’occasion de l’AIAF a été conçue par un comité national. Le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) et AGRIDEA ont concrétisé cette rencontre. D’autre part, une autre manifestation sera organisée le 16 octobre à l’OLMA de St-Gall, dans le cadre de la Journée des paysannes. Il s’agit d’un dialogue international entre paysannes. L’action Facebook «Mon paysan. Ma paysanne», qui a démarré au début de l’année, remporte un immense succès. Les pages des 31 familles paysannes de Suisse et de pays en voie de développement ont enregistré plus de 21’000 «J’aime», de la part des personnes qui les suivent. Les organisations suivantes sont membres du comité national: l’Union Suisse des Paysans (USP), le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), Helvetas, SWISSAID, l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF), ainsi qu’AGRIDEA. L’Office fédéral de l’agriculture et la Direction du développement et de la coopération soutiennent ces activités; Raiffeisen et Coop ont accepté d’en être les sponsors principaux. Toutes les activités développées à l’occasion de l’AIAF se trouvent sur le site www.familyfarming.ch.

Renseignements complémentaires:

  • Jörg Beck, responsable du projet de conférence & responsable de l’agriculture SAB, tél. 076 549 69 46
  • Francis Egger, président du comité national et membre de la direction de l’USP, tél. 079 280 69 66

www.familyfarming.ch