Tournée suisse et européenne d’une délégation colombienne (6.3-7.4)

Tournée suisse et européenne d’une délégation colombienne (6.3-7.4)

En Colombie, les semences paysannes sont criminalisées, au profit des semences des multinationales agrochimiques, qui ont le champ libre grâce à l’accord de libre-échange entre la Colombie et les Etats-Unis. Des milliers de tonnes de semences, produites par les paysans à partir de leurs récoltes, ont été détruites par le gouvernement. La résistance paysanne est brutalement réprimée.

Pour parler de ce qui est en train de se passer en Colombie – et qui illustre ce qui se passe aussi ou se passera bientôt ailleurs – une délégation colombienne fait actuellement une tournée en Europe, et en Suisse, pour parler des luttes et de la résistance des paysans colombiens, des effets générés par les nouvelles lois sur les semences imposées à la Colombie; de la mainmise des multinationales sur les semences du pays, et par conséquence, sur la biodiversité et la souveraineté alimentaire de la population colombienne.

La délégation colombienne fait halte (entre autres)

  • le mardi 18 mars à 19h à Genève, Ecurie de l’Ilot 13, 24, rue de Montbrillant
    pour une discussion avec des membres du Réseau de Semences libres en Colombie, sur le thème: «Lutte paysanne contre le diktat des multinationales en Colombie, Comment réussir nos résistances».

SWISSAID est engagée sur cette problématique, soutient la campagne « Semillas de Identidad », et co-signe un manifeste intitulé: «position des organisations sociales sur les semences».

Photo: DR/UITA